• Accueil
  • > Festival du film polonais KINOPOLSKA

Festival du film polonais KINOPOLSKA

8 Festival du films polonais KINOPOLSKA du 4 au 6 décembre 2015

KP 2015_1
Kinopolska, le festival du film polonais en France, a été créé par l’Institut Polonais de Paris en 2008.

Sur Reims, il est organisé par l’Association Culturelle Champagne-Pologne les 4, 5 et 6 décembre prochains, à la Médiathèque Jean Falala de Reims, en face de l’historique Cathédrale Notre-Dame.

La mission du festival est double : faire revivre les chefs-d’œuvre du cinéma polonais mais également des inédits de grands réalisateurs, tout en programmant l’actualité de la production cinématographique contemporaine polonaise.

Dans ce cadre, le festival propose une sélection de films qui explore ce thème à travers la mise en scène cinématographique. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir de classiques en copies neuves restaurées ou encore un film de Wajda, inédit en France, Zemsta (La Revanche, 2002), inspiré de la pièce de que la dramaturge Aleksander FREDRO à écrite en 1834.

Choisis dan la très riche programmation des films présentés dans le cadre de Kinopolska sur Paris, Reims présentera aussi par exemple ; Crache Cœur de la réalisatrice franco-polonaise Julia Kowalski, sélectionné à l’ACID lors de la dernière édition du festival de Cannes.
La projection de certains films se fera en présence du réalisateur et sera suivie d’un d’ébat avec le public.
Et pour les enfants, en partenariat avec Malavida, un second programme Minopolska de 5 dessins animés polonais des sixties, pour découvrir et déguster les chefs d’œuvres de l’âge d’or de l’animation polonaise. Marionnettes, animation diverses, celluloïd : un régal pour les yeux et les oreilles des petits et des grands !

CLASSIQUES du cinéma polonais / 2015, année du théâtre polonais

Vendredi 4 décembre 2015 à 19h00
ZEMSTA / La Revanche d’Andrzej Wajda
2002 | 1h40 | fiction | couleur | vostf
zemsta_002Avec :
Avec: Roman Polanski, Janusz Gajos, AndrzejSeweryn, Katarzyna Figura, Daniel Olbrychski, Agata Buzek, Rafal Królikowski

Adaptation de la comédie populaire du même nom, écrite par le dramaturge et poète polonais Aleksander Fredro en 1834 et dans laquelle s’affrontent avec beaucoup de verve les membres d’une famille aristocratique.
Un château divisé en deux. Chaque partie est habitée par deux hommes qui se vouent une haine féroce. D’un côté vit Raptusiewicz et de l’autre, Rejent Milczek. Si le premier aimerait bien épouser la jolie Podstolina qui cherche un riche mari, le second espère que ce soit son fils qui passe la bague au doigt de la belle. Pour compliquer l’affaire, Rejent Milczek est follement amoureux de la jeune Klara qui n’est autre que la nièce de son rival et qui habite de l’autre côté du château. L’affaire se corse encore lorsque Klara est courtisée par Józef Papkin (Roman Polanski)… Film inédit en France avec Roman Polanski

FICTIONS CONTEMPORAINES
Deux longs métrages de fiction, réalisés entre 2014 et 2015, seront présents à Reims. Cette programmation éclectique se veut représentative de la qualité et de la richesse de la cinématographie polonaise contemporaine.

Samedi 5 décembre 2015 à 19h00
CARTE BLANCHE de Jacek Lusinski
2015 | 1h46 | fiction | couleur | vostf
andrzej-chyra-w-filmie-carte-blanche
Avec : Andrzej Chyra, Urszula Grabowska, Arkadiusz Jakubik, Eliza Rycembel,Tomasz Zietek, Wojciech Pszoniak

Kacper, professeur d’histoire très apprécié de ses élèves, commence à perdre la vue. Le diagnostic médical ne lui laisse aucun espoir. Désespéré, il décide de cacher cette cécité naissante à son entourage familial ainsi qu’à ses étudiants. Le film est inspiré de l’histoire personnelle du professeur Maciej Bialek, qui enseigne encore aujourd’hui dans un lycée. Un professeur de lycée très aimé de ses élèves et qui, pour ne pas perdre son poste et bien préparer ses élèves au baccalauréat, cache le fait qu’il devient aveugle. Le diagnostic médical ne laisse aucun espoir : le professeur est menacé par une cécité permanente et totale. Mais ses réactions vont évoluer: effrayé au départ, il est néanmoins loin de sombrer dans le désespoir. Au contraire, il remplit sa mission éducative, noue une véritable amitié et aide une élève révoltée. Inspirée de faits réels, le récit du film pourrait bien avoir un impact social car il fait la démonstration de la situation compliquée des personnes handicapées et de leur lutte afin de vivre dans la société.

2e FICTION CONTEMPORAINE

Samedi 5 décembre 2015 à 21h15

CRACHE COEUR de Julia Kowalski (en présence de Liv Henneguier)
2015 | 1h20 | fiction | couleur | vf
crache
Avec : Liv Henneguier, Yoann Zimmer, Andrzej Chyra,Artur Steranko

Jozef, un ouvrier polonais, débarque en France pour rechercher son fils Roman, qu’il a abandonné quinze ans plus tôt. Il tente de le retrouver avec l’aide de Rose, la fille de son patron, sans se douter qu’il va déclencher des bouleversements dans la vie de ces deux adolescents à fleur de peau.

CINÉ-GOÛTER
à partir de 3 ans
la projection sera suivie d’un goûter et d’une rencontre avec Saint Nicolas.

Dimanche 6 décembre 2015 à 15h00
MinoPolska 2
1958 – 1969 | 45 min | animation | couleur | sans paroles
affiche MinoPolska 2
5 Dessins animés polonais des sixties Chefs d’œuvres de l’âge d’or de l’animation polonaise.
« On connaît la renommée de l’animation tchèque des marionnettes (Trnka, Barta, Pojar), mais on a oublié aujourd’hui la renommée du cinéma d’animation polonais des années cinquante et soixante. Parmi les œuvres majeures des créateurs incontournables de cette époque, Malavida a sélectionné les films d’animation les plus brillants et les plus innovants. Les films sont drôles, colorés, rythmés, musicaux, le graphisme est toujours clair mais change d’un court à l’autre. Tous les programmes sont sans paroles.

Marionnettes, dessins animés, papier découpé : un nouveau régal pour les yeux et les oreilles des petits et des grands !

• La Souris et le Chaton (Myszka i kotek) de Wladyslaw Nehrebecki
• Au fond des bois (Za borem, za lasem) de Wladyslaw Nehrebecki
• Le Petit Corniaud (Kundelek) de Lidia Hornicka
• Petite Mie (Pyza) de Lucjan Dembinski
• Rexy Polyglotte (Reksio poliglota) de Lechoslaw Marszalek

Programme à télécharger: fichier pdf Programme Kinopolska 2015

*****************************************************************************************************************

7e édition du festival du films polonais Kinopolska

Du 05 au 7 décembre 2014 à la Médiathèque Jean Falala à Reims

Programme à télécharger: fichier pdf programme KP 2014

affiche KP 2014

Le projet KINO WOLNOŚĆ (Cinéma Liberté) commémore l’anniversaire des premières élections parlementaires libres en Pologne il y a 25 ans, en invitant au dialogue et à la réflexion sur l’impact de l’art sur l’histoire. Le nom du projet est directement inspiré du film de Wojciech Marczewski, L’Évasion du cinéma Liberté (Ucieczka z kina „Wolność”, 1990), au titre évocateur engageant directement la question de la liberté et de l’influence de l’art, et du cinéma, dans la perception de la Pologne des années 80, alors que le système politique en place commence à s’effriter.

Pour KINOPOLSKA à Reims nous avons sélectionné 2 films du projet Kino Wolność, en rapport avec le thème du festival « Transformation », tous présentés dans leur version restaurée et remasterisée.
L’Évasion du cinéma Liberté, de Marczewski, sera projeté lors de la soirée d’ouverture du festival, le vendredi 5 décembre 2014 à 19h30 à la Médiathèque Jean Falala à Reims.

Ucieczka z kina wolnosc
Pologne / 1990/ 1h32 / Version restaurée / Blue-ray / VOSTF / Fiction

La soirée d’ouverture débutera à 19h00 par la petite présentation de l’histoire de la Pologne.

Le samedi 6 décembre 2014 à 15h30 le public pourrais assisté à la projection de film de Michał Bielawski MONDIAL.AU-DELÀ DU JEU (Mundial. Gra o wszystko)

Mundial_1
Pologne / 2012 / 1h35 / Blue-ray / VOSTF / Documentaire

Automne 1981. L’équipe nationale de Pologne de football est qualifiée pour la finale de la Coupe du Monde en Espagne. A ce moment-là, le gouvernement communiste proclame l’état de guerre. Des milliers de membres de l’opposition sont détenus et l’équipe nationale de football boycottée. Les opposants s’interrogent sur le soutien ou non des footballeurs, qui pourrait être vu comme un encouragement au régime. La question prend de l’ampleur lorsque l’on apprend que la demi-finale doit se jouer entre la Pologne et l’URSS.

La mission de Kinopolska est double : faire revivre les chefs-d’œuvre du cinéma polonais mais également des inédits de grands réalisateurs, tout en programmant l’actualité de la production cinématographique contemporaine polonaise.

Dans la fiction contemporaine le public de notre région pourrais voir le film de Aleksandra Gowin et Ireneusz Grzyb « Little Crushes » (Małe stłuczki) le samedi 6 décembre 2014 à 17h45.

Little-crushes-2
Pologne / 2014 / 1h18 / Blue-ray / VOSTF / Fiction

Ce film nous plonge dans la vie de trois jeunes adultes très singuliers en quête de solidarité, d’amour et d’indépendance. Kasia et Asia partagent un logement, une voiture et un travail ; elles débarrassent des appartements dont les habitants viennent de mourir. Peter travaille dans une usine où il visse des couvercles sur des bocaux, mais vit dans la rue. Quand les filles lui proposent de monter un business à trois, il n’hésite pas une seconde.
Première mondiale au Festival international du film de Rotterdam 2014 (section Bright Future)
Festival International du Film de La Rochelle
Festival du Film de Gdynia.

Kinopolska c’est aussi un ciné-goûter pour les plus jeunes!
Adressé aux 2-5 ans.
Le dimanche 07 décembre 2014 à 15h00.
Les films sont sans dialogues. Durée total: 50 minutes environ
Programme composé de cinq courtes histoires. Le temps n’a pas démodé ces films datant des années 70-80. Les aventures du petit chien nommé Reksio sont toujours aussi actuelles, instructives et amusantes!
Reksio_9

• Reksio et les coqs (Reksio i koguty, 1981) de Józef Ćwiertnia
• Reksio alpiniste (Reksio taternik, 1972) de Lechosław Marszałek
• Reksio pompier (Reksio strażak, 1972) de Józef Ćwiertnia
• Reksio et le teckel (Reksio i jamnik, 1978) de Lechosław Marszałek
• Reksio sauveur (Reksio wybawca, 1977) de Romuald Kłys
reksio2

Programme de Kinopolska à télécharger:
fichier pdf programme KP 2014

Kinopolska ecran

Festival du films polonais KINOPOLSKA du 28 novembre au 01 décembre 2013 à Reims

Kinopolska, le festival du film polonais en France, crée par l’Institut Polonais de Paris en 2008, est organisé à Reims par l’association culturelle Champagne-Pologne de Reims.

Sa mission est double : faire revivre les chefs-d’œuvre du cinéma polonais mais également des inédits de grands réalisateurs, tout en programmant l’actualité de la production cinématographique contemporaine polonaise.

Roman Polański sera à l’honneur de cette sixième édition du Festival.
Alors que son nouveau film La Venus à la fourrure sortira en salles le 13 novembre prochain,

Kinopolska rendra hommage au réalisateur en présentant six de ses films.
Le cinéaste a choisi parmi sa filmographie de nous présenter son premier film réalisé en 1962 Le Couteau dans l’eau, mais aussi Cul de sac (1966), Le Bal des Vampires (1967), Chinatown (1974), Le Locataire (1976) ou encore Le Pianiste (2002).

Pour Reims nous avons choisi une œuvre bouleversante de Roman Polanski Le Pianiste, l’histoire vraie d’un musicien juif qui survécut au ghetto de Varsovie, Roman Polanski, lui-même évadé de celui de Cracovie, a fait de cette tragédie une œuvre dramatique remplie de vérité et recomposée sept fois à Cannes.

Le public de notre région pourra également découvrir deux longs métrages du cinéma polonais contemporain, projetés pour la première fois en France, choisis parmi le riche répertoire de l’édition parisienne de Kinopolska 2013. La projection de ces deux films se fera en présence du réalisateur et sera suivie d’un débat avec le public (sous réserve).

Kinopolska c’est aussi un ciné-goûter pour les plus jeunes !

Pour sa sixième édition, l’organisateur de Kinopolska à Reims propose une série de courts-métrages d’animation polonaise, adressée aux 3-8 ans. Cette projection sera suivie d’un goûter et d’une rencontre avec le Saint Nicolas qui offrira aux enfants des petits paquets de friandises.
Ce programme vise autant à éveiller la curiosité des enfants et leur intérêt pour des films de qualité, que de les familiariser avec ce lieu magique qu’est le cinéma, espace d’échange et vecteur de lien social.

L’occasion de partir à la découverte du cinéma autrement !

Le Festival Kinopolska de Reims bénéficie du soutien de: l’Institut Polonais de Paris, la Ville de Reims, la Région Champagne-Ardenne et la Champagne Collet d’Ay.

Après l’inauguration à Paris et son édition à Reims, Kinopolska sera présenté dans les villes de: Toulouse, Lyon, Strasbourg, Montpellier, Saint-Etienne, Orléans, Lille, Clermont-Ferrand et Bordeaux.

à télécharger: fichier pdf Programme Kinopolska 2013

_____________________________________________________________________________________

Echo de KINOPOLSKA 2012

Journée de la femme de Maria SADOWSKA, le film d’ouverture du KINOPOLSKA 2012 à Reims.

Trois films étaient au programme de cette 5e édition organisée sur le thème Les femmes et le cinéma polonais. En ouverture, le vendredi 30 novembre, Maria Sadowska, jeune réalisatrice et chanteuse de jazz, est venue tout droit de Varsovie pour montrer au public rémois, Journée de la femme (Dzień Kobiet), son premier long métrage. L’action du film se déroule en 2002 dans l’univers clos d’une moyenne surface appartenant à un groupe de grande distribution. Il démontre de façon implacable et avec une belle maîtrise du 7e Art comment le capitalisme écrase les gens. Journée de la femme se termine toutefois sur une note d’espoir, avec une happy-end, à l’image de sa réalisatrice débordant d’énergie et qui se veut malgré tout résolument optimiste. La fin de la projection est saluée par un tonnerre d’applaudissements. La semaine précédente, à Paris, Maria Sadowska a remporté le Prix du public. Un talent reconnu spontanément par le public de la médiathèque Jean Falala à Reims.
KINOPOLSKA EN QUELQUES PHOTOS

Kinopolska est organisé depuis 2008 par l’Institut Polonais de Paris en collaboration avec le Polish Film Institute et l’association Lumières of Europa de Paris. Il est relayé à Reims par la dynamique Association Culturelle Champagne Pologne présidée par Joanna Czepulkowski., avec l’aide de la Ville de Reims et de la Région Champagne-Ardenne. L’Association Culturelle Champagne Pologne était honorée d’accueillir à Reims Bogdan Bednarczyk-Słoński, Consul Général de la République de Pologne à Lille, qui apporte son soutien à cette manifestation.

KINOPOLSKA 2012
5ème édition du Festival du cinéma polonais à Reims
30 Novembre et 1 Décembre 2012

Le Festival du film polonais Kinopolska a été créé en 2008 par l’Institut Polonais de Paris en collaboration avec le Polish Film Institute (PISF) et l’association Lumières of Europa de Paris. L’Association Culturelle Champagne-Pologne est organisatrice de cet événement à Reims. Pour la 5ème fois notre association a le plaisir de faire découvrir aux spectateurs de notre région la qualité et la richesse de la cinématographie polonaise avec l’aide de ses partenaires : le Consulat Général de Pologne à Lille, la Ville de Reims, la Région Champagne Ardenne.
Cette année, Kinopolska à Reims présentera trois longs métrages réalisés entre 2010 et 2012.

Vendredi, 30 novembre 2012 à 20h00

JOURNÉE DE LA FEMME (Dzien Kobiet) – un film de Maria SADOWSKA, 2011, 90 min, VOSTF

Halina est caissière dans un grand magasin et rêve d’une vie meilleure pour elle et pour sa fille de 13 ans, Misia. La chance semble enfin lui sourire, elle est nommée responsable du magasin où elle travaille. Cette victoire a cependant un goût amer, avoir un train de vie plus élevé et un meilleur salaire se paye au prix fort.
Séance en présence de la réalisatrice ou de l’actrice du film (sous réserve).
Bonde annonce du film \"Journée de la femme\" de Maria SADOWSKA

Samedi, 1er décembre 2012 à 15h30

HORS-JEU (Boisko bezdomnych)-un film de Kasia ADAMIK 2008, 119 minutes, VOSTF

Dans la Pologne d’aujourd’hui, un groupe de SDF fonde une équipe de football avec l’idée folle de participer aux Championnats du Monde de Football des Sans Abris.
Bande annonce du film HORS JEU de Kasia ADAMIK

Samedi, 1er décembre 2012 à 18h00

ROSE (Roża) – un film de Wojciech Smarzowski, 2011, 90 min, VOSTF – Film interdit au moins de 16 ans

A la fin de l’été 1945, Tadeusz, un ancien soldat qui a tout perdu pendant la guerre, arrive dans la région de Mazurie située au nord-est de la Pologne. Il se rend chez Rose, veuve d’un soldat allemand pour lui remettre une photo ainsi que l’alliance de ce dernier. Tadeusz va alors découvrir quelle a été la vie de cette femme et les souffrances qu’elle a endurées.

Bande annonce du film Rose de Wojciech SMARZOWSKI
Rose, le film qui clôturera l’édition rémoise du Kinopolska.
fichier pdf programme KINOPOLSKA 2012

Après l’inauguration à Paris et son édition à Reims, le Kinopolska sera présenté dans les villes suivantes : Toulouse, Lyon, Strasbourg, Montpellier, Saint-Etienne, Orléans, Lille et Clermont-Ferrand.

INFORMATIONS PRATIQUES

LIEU – la Médiathèque Jean Falala à Reims est devenue un centre de rencontre avec le cinéma polonais
TARIFS
3.50 €/1 séance – tarif normal (non adhérent)
3.00 €/1 séance – tarif réduit (adhérent, étudiant, demandeur d’emploi)

CINEPASS illimité (entrée libre à toutes les séances, carte nominative, valable pour une personne)
9.00 € – tarif normal (non adhérent)
8.00 € – tarif réduit (adhérent, étudiant, demandeur d’emploi)

Pour toutes informations complémentaires, cliquez sur: http//associationculturellechampagnepologne.unblog.fr/
ou contactez nous par téléphone au 07.50.29.75.20

KINOPOLSKA 2011
4ème édition du Festival du cinéma polonais à Reims
3 et 4 Décembre 2011

Créé en 2008, organisé à Reims par l’Association Culturelle Champagne Pologne en partenariat avec l’Institut Polonais de Paris, en collaboration avec le PISF (Polish Film Institute), l’association Lumières of Europa et l’aide précieuse de la Ville de Reims, le Festival Kinopolska est un évènement cinématographique incontournable, voué à promouvoir le cinéma polonais en France.

En 2011, le Festival Kinopolska déroule le tapis rouge et se pare de paillettes pour fêter la présidence polonaise du Conseil de l’Union Européenne avec une quatrième édition placée sous le signe du Festival de Cannes. Une semaine à Paris pour mettre en lumière la résonance que les films et les cinéastes polonais ont acquise à Cannes dans le passé.

A Reims les 3 et 4 décembre 2011 Kinopolska donne l’occasion de découvrir une sélection de quatre films contemporains les plus remarqués dans les Festivals internationaux, sélection des meilleures productions polonaises de ces dernières années. Travaillant diverses thématiques (relations familiales, état de la jeunesse, rôle des nouvelles technologies) et effectuant une relecture de l’histoire à travers la peinture de Bruegel, les fictions contemporaines dressent un portait sans complaisance de la société et ouvrent les nombreuses perspectives du cinéma polonais contemporain.

Samedi 3 décembre 2011

16h00.
L’inauguration de la 4ème édition du Festival du cinéma polonais KINOPOLSKA sera suivie de la projection des films.
Soirée animée par Claude Bégué.

AVANT-PREMIERE
BRUEGEL – LE MOULIN ET LA CROIX (Młyn i krzyż) – Un film de Lech Majewski – 2011 – 96min. -VOSTF

Année 1564, alors que les Flandres subissent l’occupation brutale des espagnols, Pieter Bruegel l’Ancien, achève son chef d’œuvre « Le Portement de Croix », où derrière la Passion du Christ, on peut lire la chronique tourmentée d’un pays en plein chaos. Le film plonge littéralement le spectateur dans le tableau et suit le parcours d’une douzaine de personnages au temps des guerres de religions. Leurs histoires s’entrelacent dans de vastes paysages peuplés de villageois et de cavaliers rouges. Parmi eux Bruegel lui-même, son ami le collectionneur Nicholas Jonghelinck et la Vierge Marie.

Lech Majewski, originaire de Katowice, est né en 1953. Metteur en scène pour le théâtre et l’opéra, également écrivain et peintre, il se spécialise dans la réalisation de films pendant ses études à l’école de cinéma de Łódź. Il est l’auteur de dix longs-métrages depuis le début des années 1980, dont Wojaczek (1999) et Le jardin des délices (Ogród Rozkoszy Ziemskich, 2003). En opposition au réalisme recherché par une large tradition de l’art polonais, Lech Majewski préfère créer avec l’appui des puissances de l’imagination et des rêves, tout en révélant parallèlement une intimité inattendue entre le cinéma et les arts plastiques.

Lien vers Bande-annonce Le moulin de la croix de Lech Majewski http://youtu.be/RYhq9V97mnI

Un verre d’amitié sera servi au public.

19h00
LES GALERIENNES (Galerianki) – Un film de Katarzyna Rosłaniec – 2008 – 77min. VOSTF

Composés de vitrines alléchantes, de bijoux dorés, de produits de cosmétique coûteux et de vêtements à la mode, les centres commerciaux sont les temples de la consommation contemporaine. Milena et ses amies ont pris l’habitude d’y passer leur temps libre. Pour se payer ce qu’elles veulent, elles acceptent de vendre leur corps à des hommes riches, qui abusent sans scrupules de leur jeunesse et de leur naïveté. Alice, une fille sensible et réservée, rejoint le groupe d’amis de Milena et, pas à pas, accepte les règles de ce jeu dangereux.
Film remarqué dans des festivals internationaux pour la fraîcheur de son interprétation et la pertinence du regard porté sur la jeunesse.
2009, Festival des Films Polonais à Gdynia, le prix du Meilleur Premier Film

Née en 1980, Katarzyna Rosłaniec suit des études d’économie à Gdańsk. Puis elle se tourne vers la réalisation de films. Elle étudie à l’école de cinéma de Varsovie puis à l’école de documentaire d’Andrzej Wajda. Son premier long-métrage de fiction, Les galériennes, sort en 2008, puis est suivi d’un second long-métrage se situant une nouvelle fois dans l’univers de la féminité, Baby Blues (2011).

Dimanche 4 décembre 2011

15h00
BAD BOYS cellule 425 – Un film de Janusz Mrozowski – 2009 – 86min – VOSTF – uniquement pour Kinopolska Voyages – En présence du réalisateur.

Ils sont sept dans une cellule de 15m2 dans la prison de Wolow, en Pologne. Ce film raconte leur quotidien, le quotidien des hommes condamnés à de lourdes peines. Le film de Janusz, qui a « habité » avec eux pendant 10 jours, aurait pu être pathétique, lourd, insoutenable – il est touchant, souvent drôle, émouvant et profondément humaniste. Les habitants de la cellule 425 se posent des questions sur leur vie et, le faisant, font trembler nos propres certitudes.
Janusz Mrozowski a été inspiré par un appel des détenus français réclamant l’ouverture des prisons à la culture, mais l’administration pénitentiaire française ne lui a pas accordé le droit de faire participer les prisonniers d’une manière active dans ses projets de films. L’administration des prisons polonaises s’est révelée plus compréhensive et plus « ouverte ».
Le film a été présenté au Festival de Cannes dans la sélection ACID, au Festival du Film de La Rochelle, au Festival International de Varsovie et au World Film Festival of Bangkok

Après le film, rencontre avec le réalisateur. Un verre d’amitié sera servi au public.

18h00
LA CHAMBRE DES SUICIDES (Sala samobójców) – Un film de Jan Komasa – 2011 – 117min. -VOSTF
Nous sommes dans une famille polonaise aisée et influente. Dominik, élève brillant dans un très bon lycée, s’apprête à passer le bac. Un moment d’égarement au cours d’une soirée bien arrosée et le garçon se trouve ridiculisé, traité de « pédé » et harcelé par ses « amis » sur facebook. Incapable d’affronter la réalité, Dominik plonge dans un monde parallèle sur internet, attiré par une mystérieuse « chambre des suicidés ». Sa famille, sa scolarité et son avenir ne comptent plus désormais, le dialogue avec l’adolescent semble rompu.
Un premier film – coup de poing à la dramaturgie efficace et très abouti formellement, qui dénonce le mal qui ronge la jeunesse en Pologne et ailleurs.

2011, Wroclaw, Festiwal International Era Nowe Horyzonty, le prix du Meilleur Débutant dans la catégorie « Nouveau Cinéma Polonais ».

Né en 1981 à Poznań, Jan Komasa se destine très vite à la réalisation de films. Il entre à l’école de cinéma de Łódź et obtient son diplôme en 2006. Pendant ses études, il remporte le troisième prix de la Cinéfondation au Festival de Cannes en 2004. A sa sortie de l’école, il réalise un documentaire intitulé Confluence (Spływ, 2006) qui porte un regard contemporain sur la toxicomanie. En 2008, il monte une pièce de théâtre filmée à Wrocław dans le cadre du projet « Scènes de la vie concrète » (« Sceny Faktu »). La chambre des suicidés, son premier long-métrage de fiction, est tiré de cette école.

Festival du film polonais KINOPOLSKA dans Accueil pdf Programme KINOPOLSKA 2011

pdf dans Accueil Programme KINOPOLSKA 2011

Laisser un commentaire

 

Association des ingénieurs ... |
ATHEE TENNIS |
cericoh |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Theway
| technologie
| Best Practices from Partner...